Barrières phoniques

Les barrières phoniques ou anti-bruit, telles que les murs ou les écrans, sont conçues pour créer une ombre acoustique en bloquant la libre circulation des ondes sonores. La réduction du niveau sonore dans la zone d'ombre créée par la barrière dépend de la fréquence. Avec des fréquences élevées, l'effet de la barrière est notable. Avec des fréquences basses (grandes longueurs d'onde), l'effet d'ombre est diminué.

L'emplacement de la barrière phonique doit être choisi adéquatement. Pour fonctionner au mieux, la barrière doit diriger le bruit aussi loin que possible de sa trajectoire directe et modifier sa direction du plus grand angle possible. Un écran aura l'effet le plus prononcé s'il est placé à proximité de la source de bruit. Le placement à mi-chemin entre la source et la zone à isoler est la pire des solutions. L'atténuation d'un écran est principalement déterminée par sa hauteur effective H et par sa largeur par rapport à la taille de la source de bruit (voir l'image ci-dessous).

Les barrières phoniques


Les écrans placés dans les bâtiments doivent toujours être associés à une toiture dotée d'un matériau absorbant le bruit afin d'éviter les réflexions. Normalement, l'effet d'un écran dans un bâtiment est une réduction de 5 à 10 dB(A). L'indice de réduction sonore pour l'écran doit être de 20 à 25 dB(A).
 

Les barrières phoniques